Le marché de l’immobilier de prestige en France connaît une forte demande

L’amélioration du sentiment du marché en France se traduit par une plus forte demande pour l’immobilier de luxe, avec Paris en tête en termes de ventes et de croissance des prix qui s’étend maintenant aux marchés régionaux, selon une nouvelle analyse.

La Provence et la Côte d’Azur, puis la Gascogne et les Alpes françaises ont toutes connu une croissance avec la ligne Eurostar vers Avignon, qui a mis Londres à moins de 6,5 heures de train de la Provence, ce qui a eu une influence particulière.

Le rapport des conseillers internationaux en immobilier Knight Frank indique également que les demandes de logements français ont augmenté de 33 % et les ventes de 63 % en 2018 par rapport à l’année précédente, selon ses propres données.

Cette dynamique et cette positivité se sont poursuivies en 2019, avec un certain nombre de prix records établis en
Paris et sur la Côte d’Azur au cours du premier semestre de l’année.

Mais la propriété la plus chère est Saint Jean Cap Ferrat avec 35 000 € par mètre carré au deuxième trimestre de 2019, suivie de 28 000 € à Saint Tropez, 26 000 € à Courchevel 1850, 25 000 € au Cap d’Antibes, et 20 000 € à Cannes et Cap d’Ail.

A des valeurs élevées, dont Val d’Isère à 19 500 €, Courchevel 1650 à 15 800 €, Méribel à 15 500 €, Megève à 13 700 € et Chamonix à 11 500 €, tandis que Paris arrive à 19 000 €, Nice à 11 000 € et Aix en Provence à 6 300 €.

Alors que Brexit et la faiblesse de la livre qui en résulte ont vu les acheteurs britanniques diminuer, le rapport révèle que les acheteurs belges, allemands et scandinaves sont intervenus pour combler le vide. Sans tenir compte des fluctuations monétaires et avec Paris et la Provence à quatre heures de route pour certains, une résidence secondaire pour ces acheteurs devient un lieu de retraite viable le week-end et pas seulement une escapade estivale”, indique le rapport.

Cette question d’accessibilité est une condition préalable pour la plupart des acheteurs, souligne-t-il. Outre Eurostar, de nouveaux projets d’infrastructure à grande échelle comme le projet Grand Paris, qui constitue la plus grande opportunité de développement en Europe pour les dix prochaines années, la modernisation de l’aéroport de Marseille et la construction prévue de plusieurs nouvelles lignes de train à grande vitesse pourraient également influencer la demande et les performances futures du marché.

Environ 70 % des acheteurs de résidences secondaires de Knight Frank en France ont pour objectif de louer leur propriété, ce qui représente un changement notable par rapport à la situation d’il y a dix ans. Le rapport indique que les acheteurs sont de plus en plus avertis sur le plan financier et choisissent de louer leur résidence secondaire pour aider à couvrir les coûts, mais la plupart le font sans s’attendre à un investissement à haut rendement.

Saint Jean Cap Ferrat est décrit comme le point chaud du moment. La péninsule compte environ
500 villas spacieuses sur de grandes parcelles et elle a l’un des profils d’acheteurs internationaux les plus forts de la Côte d’Azur.

Le côté Est, avec les meilleures plages, le port et la vieille ville, offre le plus grand nombre de commodités, tandis que le côté Ouest a un littoral plus escarpé et de bonnes vues et il est facilement accessible, à 35 minutes de route de l’aéroport de Nice et à 30 minutes de Monaco. Les prix varient de 2 millions d’euros à plus de 200 millions d’euros, la fourchette de prix la plus active se situant actuellement entre 5 et 10 millions d’euros.

Les prix dans les huit stations alpines couvertes par Knight Frank ont augmenté de 1,9 % au cours de l’année qui s’est terminée en juin 2019, contre 1,5 % un an plus tôt. Les prix se sont stabilisés depuis 2013 et les ventes sont restées stables.

Le rapport souligne que le sentiment s’est amélioré en 2018/2019, en partie grâce aux fortes chutes de neige de la saison précédente. Le nombre de nouvelles constructions a diminué car les lois sur la planification sont devenues plus draconiennes, ce qui a repoussé la demande vers le secteur de la revente. En effet, le volume total des ventes d’immobilier neuf dans le département de la Haute-Savoie a augmenté de 7,2% sur l’année à juillet 2019 selon le CGEDD.

Les prix de vente à Paris ont augmenté de 5 % sur l’année au deuxième trimestre 2019 et se situent 21 % au-dessus de leur niveau le plus bas du quatrième trimestre 2015. Le rapport indique que la demande internationale se renforce, en particulier chez les acheteurs européens, américains et du Moyen-Orient. Un acheteur américain peut actuellement obtenir une remise de près de 14 % à Paris par rapport à 2011 en tenant compte des changements de prix et de monnaie.

Parmi les zones à surveiller, citons South Pigalle, qui faisait autrefois partie du quartier rouge de Paris, qui s’est libéré de son passé miteux et est devenu l’un des quartiers les plus branchés de la ville. Coincé entre les très convoités 9e et 18e arrondissements et au pied de la colline Montmartre, le quartier abrite des boutiques indépendantes, des bistros traditionnels et des bars à cocktails haut de gamme.

Le 13e arrondissement, qui abrite la Station F, est également en plein essor. Avec ses 34 000 mètres carrés, il s’agit de la plus grande start-up au monde, créée par le milliardaire de la technologie Xavier Niel. Connu sous le nom de 13e ou Gobelins, c’est l’un des rares quartiers de Paris où l’on trouve des maisons à deux étages plutôt que de simples appartements. Le 13e offre des valeurs plus proches de 8 000 euros par mètre carré que les 11 000 euros du 5e arrondissement.